la philosophie

Parado1fbac0887fe1bd81fd9ec96dd000009bxalement, dans notre art du dire, l’acte prévaut. Cependant, il importe d’apporter les précisions qui suivent pour une appréhension plus rapide de la philosophie du Théâtre des Anneaux.

L’alliance de ses trois fondateurs, Bernard Bascoul, Laurence Touzé et Christian Touzé, a pour objet d’inviter sur son arche ceux et celles avides de vivre une expérience nouvelle de réflexions, d’échanges, de rencontres humaines et artistiques, et où l’espace émotionnel est un no man’s land qu’il importe de toujours redécouvrir, réapprendre, dans tous les champs de conscience traversés.

Le Théâtre des Anneaux a pour vocation d’être un acteur de la cité, qui a choisi la voie spectaculaire pour s’exprimer.

Ses efforts visent la réalisation d’un théâtre vivant dans lequel l’intérêt n’est pas de délivrer un message à priori mais bien au contraire de créer le doute, de remettre en cause, de déconfortabiliser le quotidien, par sa préoccupation à inviter l’autre, à partager sa réflexion métaphysique, sociale, politique actuelle dans le monde et chez soi ou juste à côté.

Les acteurs, en tant qu’actant, précipitent sur scène leurs propres expressions artistiques, au sens où plusieurs formes d’art concomitantes, contribuent à signifier ou à simplement rappeler certaines fragrances, impressions auditives et chromatiques. Ces agisseurs sont incessamment en état de vigilance, lucides et avertis d’une éventuelle conséquence babélique à la mise en commun de leurs actes.

La présente entreprise sera pleinement aboutie si le Théâtre des Anneaux parvient à exprimer un langage contemporain, vivant et sans limite quant aux signifiants, s’adressant à toutes les couches sociales, de tous âges et en particulier aux jeunes qui désertent aujourd’hui un certain théâtre qui éprouve bien des difficultés à se renouveler et être reçu, son objectif fondamental (en tant que vecteur de quelque chose) par défaut d’adéquation à une époque.

L’art de la scène est un médium universel, populaire et privilégié, en ce sens qu’il est un moyen interactif de communiquer (ce qui peut paraître surprenant à priori), et qui doit de ce fait, aspirer à atteindre l’ensemble de la population, le for intérieur de chaque individu qui la compose.

Fidèle à ses racines ruthénoises qui participent à son identité, le Théâtre des Anneaux ne compte pas moins aller vers les autres, ailleurs, en son temps, exporter sa personnalité, la confronter à d’autres afin de sublimer son art.

Christian Touzé 1997

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *