Voilà ! le temps est venu…

Il est désormais temps de vous dévoiler, fidèle public, le titre de notre projet et prochain spectacle : Clôture de l’amour de Pascal Rambert aux éditions Les Solitaires Intempestifs. Extrait : « Je disais l’amour de ma vie et je te Lire plus…

Patrice Chéreau, un théâtre de la vie

Extraits d’un article paru dans Le monde (octobre 2013, déjà)… Retrouver l’article complet : http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2013/10/07/le-metteur-en-scene-patrice-chereau-est-mort_3491549_3382.html Il court. Il porte une chemise blanche qui gonfle sous le vent, un jean et des lunettes noires. Ses pieds semblent à peine toucher le Lire plus…

Nous y sommes !

L’avant-saison est là ! Le texte, l’auteur et la pièce à créer sont là. Et la mécanique se met en oeuvre. Avec ses rouages, engrenages, balances et autres mouvements « atomiques ». Le travail avant le travail. Celui solitaire et jaloux et Lire plus…

Un lien vers un article puis un blog… à suivre !

Claude Régy, le théâtre comme art sacré https://fabienribery.wordpress.com

L’état d’incertitude

Que ne l’ai-je recommandé plus tôt ! Cette… pierre d’angle. Ce… big-bang ! Cette étincelle fondatrice à l’instar d’une empyrée qui ne se veut pas comme telle , qui n’est pas, qui est… pour autant flamboyante. Ténue et fragile, mineure Lire plus…

L’acteur

D’aucuns prétendent que jouer la comédie consiste en un travestissement, un mimétisme voire un clonage du personnage en soi. Combien l’idée me semble vertigineuse et l’acte extrêmement dangereux. Non, je ne veux pas de ce « annule et remplace. » Ce personnage Lire plus…

Au fil des mots

Au fil de nos lectures du moment, la découverte d’un éditeur dramatique : Les éditions Quartett. Quartett édite des textes dramatiques contemporains. Quartett souhaite amener le public à lire le théâtre autant qu’à le voir représenté. De jeunes auteurs à Lire plus…

Quand l’ombre s’étire…

C’est en quelque sorte… un enfant des Anneaux.

Dans le dernier numéro…

Dans le dernier numéro de la revue Théâtre & Animation de notre Fédération (FNCTA), ceci : A bientôt ! Enregistrer Enregistrer